Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une des dernières catastrophes classées Seveso en France remonter à 2002; une trentaine de personnes étaient mortes et 2000 autres blessées à Toulouse.

KEYSTONE/EPA ATOFINA/---

(sda-ats)

Une explosion dans une usine classée Seveso a fait trois blessés dont deux graves jeudi matin à Saint-Julien-du-Sault, au centre de la France. Elle est survenue dans un bâtiment de stockage, où avaient lieu des travaux de maintenance sur le réseau de chauffage.

L'explosion n'a pas été suivie de feu. Selon le maire de cette commune de l'Yonne, qui s'est exprimé sur la radio locale publique France Bleu, l'explosion est due à l'inflammation d'un bidon de solvant provoquée par les étincelles d'une disqueuse.

Deux des ouvriers blessés sont en urgence absolue, selon les pompiers. Une des victimes a dû être héliportée.

L'entreprise, classée Seveso (site industriel présentant des risques d'accidents majeur), est spécialisée dans la fabrication et la conception de matériaux d'étanchéité. En 2012, une explosion suivie d'un incendie avait déjà eu lieu dans l'établissement.

En début d'après-midi, la préfecture précise dans un communiqué que "la situation est redevenue normale sur le site" et ajoute que "le feu a été rapidement éteint par le personnel de l'établissement" qui "a été évacué". "Il n'y a aucun risque pour la population", a de plus précisé un porte-parole à l'AFP.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS