Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kinshasa - Au moins 230 personnes, dont une soixantaine d'enfants, réunies pour regarder le Mondial de football, ont péri brûlées vendredi dans l'est de la RD Congo à la suite de l'explosion d'un camion-citerne rempli d'essence. Une centaine de personnes ont été blessées en voulant récupérer le carburant.
Le drame s'est noué vers 18H00 (locales et suisses) quand un camion-citerne, qui roulait probablement trop vite, s'est renversé sur le bas-côté de la route traversant le centre du village de Sange, dans la province du Sud-Kivu (est).
Blessé, le chauffeur du camion "a pu sortir de la cabine et a dit aux gens de s'éloigner parce qu'il y avait un risque d'explosion", a raconté samedi à l'AFP Tondo Sahizira, 28 ans, enseignant dans cette ville de quelque 50.000 habitants
"De l'essence commençait à sortir du camion, mais les gens, au lieu de fuir, sont venus récupérer le carburant. Quelques minutes après, il y a eu une explosion, du feu est sorti du camion et s'est propagé autour très rapidement. Des gens ont brûlé sur le champ. D'autres qui voulaient fuir ont été rattrapés par le feu et réduits en cendres", a-t-il témoigné.
Le feu s'est également propagé à une vingtaine d'habitations, construites en majorité en terre et recouvertes de paille ou de tôle, et qui ont brûlé.
"Nous sommes à plus de 230 morts et 105 blessés", a déclaré à l'AFP samedi en début d'après-midi le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Marcellin Cishambo, qui s'est rendu sur les lieux du drame.
Beaucoup d'enfants
L'élu n'a pas donné de précisions sur l'identité des victimes, mais selon la Croix-Rouge Congolaise au Sud-Kivu, présente à Sange, une soixantaine d'enfants ont péri dans l'accident.
"Les morts étaient en majorité des téléspectateurs qui suivaient le match de la coupe du Monde dans une salle de cinéma. Personne n'est sorti vivant de cette salle", selon le gouverneur.
Les blessés ont été acheminés vers les hôpitaux de Bukavu, le chef-lieu de la province, à 70 km au nord de Sange, et d'Uvira, à une trentaine de km au sud.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS