Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une explosion sur une plate-forme de Petrobras mercredi au large des côtes de l'Etat d'Espirito Santo (sud-est du Brésil) a fait trois morts, a annoncé la compagnie pétrolière publique. Six personnes sont portées disparues et dix autres sont blessées.

"Petrobras déplore informer (...) que ce mercredi vers 12h50 (16H50 suisses), une explosion a eu lieu à bord du navire plateforme Cidade de São Mateus (...). Des 74 travailleurs à bord, trois n'ont pas survécu aux blessures et sont morts sur place, dix sont blessés et six portés disparus", déclare Petrobras dans un communiqué.

"Les victimes sont transportées en hélicoptère à Vitoria (la capitale d'Espirito Santo), a indiqué la porte-parole du gouvernement local. Plusieurs des blessés seraient gravement brûlés.

Fuite de gaz

Selon l'Agence nationale du pétrole (ANP) et le syndicat des pétroliers (FUP), l'explosion s'est produite dans la salle des machines du navire plate-forme. Elle aurait été provoquée par une fuite de gaz, selon la FUP.

L'ANP précise qu'il n'y a pas eu de fuite de brut dans la mer et que la plate-forme est stabilisée. Deux équipes de l'agence enquêteront sur l'accident.

Petrobras, principale compagnie du Brésil, est plongée dans un scandale de corruption portant sur le versement généralisé de pots-de-vins de la part d'entreprises de construction à Petrobras en échange de contrats. Une partie de ces pots-de-vin était reversée au Parti des travailleurs (gauche, au pouvoir) ainsi qu'à des élus ou partis de sa coalition parlementaire hétéroclite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS