Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jusqu'au 11 septembre, le Prado à Madrid s'enorgueillit de réunir "une cinquantaine d'oeuvres dont 21 peintures et huit dessins originaux constituant plus de 75% de la production subsistant" de Jérôme Bosch.

Keystone/EPA EFE/MARISCAL

(sda-ats)

Le musée du Prado présente à partir de mardi à Madrid l'exposition "la plus complète" jamais réalisée des oeuvres du Néerlandais Jérôme Bosch mort il y a 500 ans. C'est l'"un des peintres les plus fascinants de l'art universel", a annoncé vendredi sa direction.

Jusqu'au 11 septembre, le Prado s'enorgueillit de réunir "une cinquantaine d'oeuvres dont 21 peintures et huit dessins originaux constituant plus de 75% de la production subsistant" de Bosch. "Si j'étais spécialiste de Bosch, je louerais une chambre près du Prado et je resterais quelques mois", a lancé le directeur du Prado, Miguel Zugaza, à la presse internationale.

L'exposition permet de comparer des chefs-d'oeuvre habituellement dispersés dans une dizaine de villes, dont Madrid, Londres, Berlin, Paris et New York. De février à avril, une exposition exceptionnelle avait déjà été consacrée à Bosch dans sa ville natale de Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. Mais des oeuvres majeures y manquaient, tel le "Jardin des délices" - énigmatique et fascinant - qui ne quitte jamais Le Prado.

ATS