Navigation

Expropriations en Chine: une kamikaze tue deux personnes

Ce contenu a été publié le 10 mai 2012 - 21:24
(Keystone-ATS)

Une femme s'est fait exploser jeudi alors qu'elle négociait des compensations financières en contrepartie de la démolition de sa maison, dans le sud-ouest de la Chine. Elle a été tuée sur le coup. La déflagration a également fait deux autres morts et 14 blessés.

Selon Chine nouvelle, la kamikaze est "une femme qui devait être relogée à la suite de la démolition de sa maison dans la province du Yunnan. Elle a été convoquée auprès des autorités du district pour signer un accord". "En pleines négociations pour obtenir des compensations, cette femme a fait détoner des explosifs attachés à son corps", a précisé l'agence officielle.

Les expropriations de logements et de terrains, qui représentent une source de financement importante pour les gouvernements locaux, sont une cause fréquente de protestations, parfois très violentes, en Chine. Mais les attentats suicide restent rares dans le pays.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.