Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'auteur de l'attaque de la mosquée de Québec s'était rendu à la police (archives).

KEYSTONE/AP The Canadian Press/JACQUES BOISSINOT

(sda-ats)

Le neveu d'une des six victimes de la fusillade de la mosquée de Québec en janvier a été condamné vendredi à être expulsé du Canada après avoir proféré des menaces de mort à l'encontre de l'auteur présumé de l'attaque. Il a également écopé de onze jours de prison.

L'homme de 33 ans, neveu d'un commerçant canado-marocain tué à la mosquée, était arrivé au Québec le 14 avril. Il avait été interpellé le lendemain.

Il s'était en effet rapidement rendu à la mosquée de Québec après son arrivée, où il avait proféré des menaces de mort contre l'assaillant, inculpé pour le meurtre de six fidèles pendant une prière à la mosquée. A la suite de ces menaces, des membres de la communauté musulmane avaient alerté la police.

Incarcéré depuis son arrestation, l'homme a plaidé coupable tout en assurant avoir menacé de mort le suspect sous le coup de la colère. Il a été condamné à onze jours de prison et à trois ans d'interdiction d'entrée au Canada.

Le 29 janvier 2017, pendant la prière du dimanche soir, un homme avait fait irruption dans une mosquée de Québec et ouvert le feu sur les fidèles, faisant six morts et plusieurs blessés. Le suspect, un étudiant québécois de 27 ans, s'était rendu à la police peu après.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS