Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le médiateur alémanique de la SSR demande des excuses publiques du présentateur de "Top Secret" Roman Kilchsperger (à gauche) (archives).

SRF/Keystone/Oscar Alessio

(sda-ats)

Un jeu télévisé de la chaîne publique alémanique SRF fait polémique. Dans "Top Secret" du 27 décembre dernier, une question concernait le tour de poitrine de différents mannequins suisses. L'ombudsman alémanique de la SSR juge le passage "inadéquat et sexiste".

Lors de l'émission spéciale fêtes, le chanteur alémanique Peter Reber devait dire laquelle parmi quatre mannequins avait le plus grand tour de poitrine. Faisant remarquer le caractère "un peu sexiste" de la question, il a laissé le soin de répondre aux autres invitées, les présentatrices de l'émission people de la chaîne.

L'animateur de "Top Secret", Roman Kilchsperger, s'est alors demandé, d'un air moqueur, si le chanteur était un "vieil homme borné". Ce passage de l'émission a été critiqué par plusieurs téléspectateurs et téléspectatrices.

Dans son rapport publié mardi soir, le médiateur alémanique de la SSR Roger Blum leur donne raison. "La question du tour de poitrine est clairement inadéquate et sexiste", estime-t-il.

La rédaction de SRF s'est excusée pour son faux pas, souligne M. Blum. Elle a mis en oeuvre un processus de sensibilisation interne, ce que le médiateur juge louable.

Dans une prise de position, la rédaction avait reconnu que "poser cette question était une faute". Les mécanismes de contrôle n'ont pas fonctionné et la rédaction a été réprimandée.

"Ce qu'il manque encore sont des excuses publiques de Roman Kilchsperger. Car lui aussi est coresponsable du faux pas", conclut le médiateur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS