La fécondation in vitro (FIV) stagne en Suisse. En 2015, 6021 couples ont eu recours à cette méthode, soit 248 de moins (-4%) qu'un an auparavant. Ils étaient encore 6468 en 2010, le plus haut point atteint depuis 2002, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les femmes ayant débuté un traitement dans l'année suit la même tendance: elles étaient 3746 l'an dernier contre 3858 en 2014, indiquent les chiffres encore provisoires publiés mardi.

Sur l'ensemble des femmes ayant entamé une FIV, 38,8% aboutissent à une grossesse, un résultat encourageant qui augmente d'année en année (36% en 2012, 37% en 2014). L'OFS ne dispose pas encore des chiffres pour le suivi des grossesses et, de fait, du nombre de bébés nés d'une procréation médicalement assistée.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.