Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher n'exclut pas que l'UDC ait fait des erreurs dans la campagne pour les élections fédérales de 2011. Mais elles seront "faciles à corriger", a-t-il déclaré dimanche sur "Teleblocher".

"Pour la première fois depuis 20 ans, l'UDC a perdu", a concédé le candidat au Conseil des Etats. Parmi les causes possibles, le confort, une certaine torpeur et de la suffisance. L'objectif de 30% d'électeurs était peut-être présomptueux, analyse M. Blocher.

La défaite est également une chance, a poursuivi le septuagénaire zurichois: "Un parti qui ne fait que gagner des suffrages doit perdre de temps en temps afin que ses faiblesses apparaissent", a-t-il lancé.

ATS