Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le futur Conseil national comptera un tiers de nouvelles têtes et présentera une députation rajeunie. Son benjamin aura à peine 24 ans. Le nombre de femmes sera stable par rapport à l'assemblée sortante, selon une statistique de l'ats.

C'est au jeune socialiste valaisan Matthias Reynard que reviendra le privilège de prononcer le discours d'ouverture de la session de décembre. Le doyen de l'assemblée sera le PDC vaudois Jacques Neyrinck, âgé de 80 ans.

L'âge moyen des élus à la Chambre du peuple a diminué. Il est de 50,34 ans, contre 51,17 ans en 2007. Selon les calculs de l'ats, les élus romands sont légèrement plus jeunes que les alémaniques (49,19 ans contre 50,76).

Jeunes Vert'libéraux, vieux PBD

La Lega, avec seulement deux élus, est le parti le plus jeune du nouveau National, avec une moyenne d'âge de 41,5 ans. Elle est suivie par les Vert'libéraux (46,09 ans), les socialistes (49,10 ans) et les Verts (49,69 ans).

Le PBD est le parti avec la moyenne d'âge la plus élevée (52,67 ans), si l'on ne tient pas compte du PEV (58,5 ans) et du PCS (55 ans), qui n'ont chacun qu'un seul élu.

"Dinosaures" et nouveaux venus

C'est un socialiste qui détient la palme de la longévité au parlement: le président de l'Union syndicale suisse (USS) Paul Rechsteiner (PS/SG) siège depuis 25 ans à la Chambre du peuple. Il devance Christoph Blocher (UDC/ZH) et Maximilian Reimann (UDC/AG) qui ont déjà passé 24 ans sous la Coupole.

Soixante-huit nouveaux visages feront ainsi leur apparition dans les travées du National. Les grandes formations sont logiquement aussi celles qui comptent le plus de nouvelles têtes: 14 nouveaux sur 54 élus pour l'UDC, 14 sur 46 pour le PS, 12 sur 28 pour le PDC et 8 sur 30 pour le PLR.

Nombre de femmes stable

Par ailleurs, le nouveau National devrait compter autant de femmes qu'en 2007, malgré un nombre de candidatures en recul. Au moins 58 élues, soit 29,2%, y siègeront. Elles pourraient être 59 après le tirage au sort qui doit départager deux candidats PDC - un homme et une femme - au Tessin.

ATS