Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le PDC valaisan a cédé dimanche sa suprématie cantonale avec la perte de l'un de ses quatre sièges au Conseil national. Le fauteuil revient au PS qui place ainsi le jeune Mathias Reynard, 24 ans. Aux Etats, l'élection a débouché sur un ballottage général.

Au National, le suspense a duré jusqu'à la dernière ville, Monthey, dont le vote a fait la différence. La nouvelle répartition des sept sièges valaisans voit le PDC en détenir désormais trois, le PS deux, l'UDC et le PLR un chacun. La participation s'est élevée à 61,9%.

L'érosion du PDC s'est poursuivie. Le parti est passé en quatre ans de 44,9 à 39,9% des suffrages. L'alliance de gauche (Verts et PS) fait 20,3% des suffrages, 0,5% de mieux qu'en 2007. L'UDC est passée de 16,6 à 19,7%, le PLR de 18 à 18,8%. La gauche alternative a récolté 0,7% (+0,2%) des suffrages et le PBD 0,6%.

Le Haut-Valais perd un siège

Cinq des sept sortants ont été réélus. Christophe Darbellay (PDC) caracole en tête avec 40'241 suffrages. Oskar Freysinger (UDC) récolte 34'720 voix, devant le président du Conseil national Jean-René Germanier (PLR) qui en a obtenu 31'264. Stéphane Rossini (PS) engrange quant à lui 28'363 suffrages. Nouveau venu, Yannick Buttet (PDC) recueille 26'680 voix et rafle le fauteuil du sortant Paul-André Roux (PDC).

Viola Amherd (PDC) sera dorénavant la seule représentante du Haut-Valais à la chambre du peuple, avec 22'309 suffrages. Avec 13'900 voix, Mathias Reynard (PS) récupère le siège PDC du Haut-Valaisan Roberto Schmidt (PDC) et devient à 24 ans un des plus jeunes élus à Berne pour la prochaine législature.

Ballottage aux Etats

L'élection au Conseil des Etats a abouti à un ballottage général. Aucun des onze candidats n'a obtenu la majorité absolue fixée à 60'558 voix. La participation a atteint 62,64%.

Le sortant Jean-René Fournier (PDC) a récolté 47'393 voix devant son colistier René Imoberdorf (39'960). Suivent à une bonne longueur Oskar Freysinger (UDC) avec 32'013 voix, Jean-René Germanier (PLR) avec 26'839 voix et Stéphane Rossini (PS) avec 24'122 voix.

Un éventuel deuxième tour est agendé au 6 novembre.

ATS