Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ténors de l'UDC Christoph Blocher et Toni Brunner n'ont pas réussi leur pari dimanche à l'issue du 2e tour au Conseil des Etats dans les cantons de Zurich et St-Gall. Le PS engrange de son côté un nouveau succès à St-Gall et compte un nombre record de sénateurs.

A l'issue du scrutin dimanche, le Conseil des Etats compte pour la première fois 11 élus socialistes, un score qualifié d'"historique" par le président du Parti socialiste Christian Levrat. Le PS compte désormais huit représentants au Parlement de plus que lors de la législature précédente. Avec douze sièges, le PDC reste le parti le plus représenté aux Etats, suivi par le PLR, qui compte onze représentants. L'UDC passe de 7 à 5 mandats. Un siège doit encore être attribué à Soleure, où le candidat PDC est favori.

Paul Rechsteiner, 57 ans, président de l'Union syndicale suisse, est le premier socialiste st-gallois à entrer à la Chambre des cantons depuis 1975. Il rejoint la sénatrice PLR, brillamment élue au premier tour, Karin Keller-Sutter.

Surprise

La non-élection du président de l'UDC, Toni Brunner, à St-Gall a créé une surprise du même ordre que celle vécue la semaine précédente à Berne avec l'élection d'Hans Stöckli (PS) au détriment d'Adrian Amstutz (UDC). M. Brunner ne compte pas se représenter une 3e fois aux Etats à St-Gall, a-t-il déclaré.

A Zurich, Christoph Blocher arrive loin derrière les sortants Felix Gutzwiller (PLR) et Verena Diener (Vert'libéraux), avec plus de 100'000 voix d'écart.

A St-Gall, les partis du centre ont élu Paul Rechsteiner pour faire obstacle à l'UDC, a estimé Toni Brunner. A Zurich, le parti savait depuis le début que la victoire "pourrait être difficile", a-t-il justifié.

Deux femmes en Argovie

En Argovie, Christine Egerszegi, 63 ans, l'a emporté clairement avec 91'973 voix. Le conseiller national Ulrich Giezendanner, 58 ans, n'a obtenu que 57'135 voix.

Au premier tour, la radicale avait raté de peu la majorité absolue (de 1083 voix). Pascale Bruderer (PS), 34 ans, avait été élue, marquant le retour du PS argovien aux Etats après 63 ans.

Après 20 ans aux Etats, le PDC Bruno Frick n'a pas été réélu dimanche à Schwyz. L'UDC Peter Föhn l'a emporté. Le canton de Suisse centrale sera représenté par deux UDC avec la désignation au premier tour du sortant Alex Kuprecht.

A Uri, le sortant Vert'libéral Markus Stadler reste à la Chambre haute. Il l'a finalement emporté face à l'UDC Gusti Planzer avec 57% des voix. Il rejoint le PDC Isidor Baumann.

ATS