Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'UDC jurassien Dominique Baettig a été éjecté du Conseil national. Le PDC a repris le siège perdu il y a quatre ans. Les deux plus importants partis du canton, le PS et le PDC, se partagent à nouveau les deux sièges à la Chambre basse.

Le socialiste Pierre-Alain Fridez termine en tête avec 7132 suffrages. Il occupera donc le siège laissé vacant par le départ de son collègue Jean-Claude Rennwald. L'autre élu jurassien est le PDC Jean-Paul Gschwind avec 6556 suffrages. Dominique Baettig arrive à la 5e place avec 2945 suffrages. La participation a atteint 46,1%

Le PDC André Burri termine 3e avec 5219 suffrages devant la candidate socialiste Maria Fleury-Lorenzo avec 3883 suffrages.

"Je ne suis pas amer", a déclaré Dominique Baettig qui estime avoir su mener une politique indépendante. Reste malgré cet échec, l'UDC est devenue la troisième force politique du canton du Jura avec 15,5% des suffrages contre 13,7% en 2007. Il devance ainsi le PLR qui poursuit son déclin dans le canton.

Forte progression du PDC

Le PDC a réalisé une très forte progression par rapport à 2007. Sa force électorale est passée de 25% à 33,2%. Le PS a lui obtenu 30,8% des suffrages. Avec 15,5% des suffrages, l'UDC devient la troisième force politique du canton devant le PLR avec 9,5%.

Dans la course au Conseil des Etats, les sortants, le socialiste Claude Hêche et la démocrate-chrétienne Anne Seydoux-Christe, ont été facilement réélus. Les deux élus ont toujours fait la course en tête.

ATS