Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les communistes et leurs alliés du Front de gauche ont profité de la traditionnelle fête de l'Humanité, ce week-end près de Paris, pour donner de la voix. Ils se sont insurgés contre la politique d'austérité du gouvernement socialiste et le traité budgétaire européen.

Signe de leur combativité, une marche contre les licenciements a été organisée samedi après-midi dans les allées de ce rendez-vous politique et festif annuel. Plus de 500'000 personnes étaient attendues jusqu'à dimanche soir.

Des salariés d'une trentaine d'"entreprises en lutte" - PSA , Fralib, Petroplus ou encore Carrefour - ont pris la tête de la manifestation jusqu'à la grande scène de la fête.

Auparavant, les représentants des autres partis de gauche, en particulier du Parti socialiste, avaient pu mesurer dans les stands l'impatience du "peuple de gauche", déçu par les premiers mois de la présidence de François Hollande. Harlem Désir, le futur dirigeant du PS assurant jusqu'en octobre l'intérim de Martine Aubry, a brillé par son absence.

Mais le PS a dépêché à La Courneuve son futur numéro deux, Guillaume Bachelay, et son porte-parole, David Assouline. Ce dernier a justifié l'absence d'Harlem Désir par la préparation de sa tournée auprès des militants socialistes. "Nous sommes là au plus haut niveau, il n'y a pas de problème politique", a-t-il assuré aux journalistes.

"Erreur de diagnostic"

Guillaume Bachelay a appelé ses partenaires du Front de gauche à la solidarité, au moment où le gouvernement doit affronter la crise. "Pour que la gauche soit durable, il faut qu'elle soit solidaire. Les coups, c'est contre la crise, la droite et l'extrême-droite qu'il faut les donner", a-t-il dit à Reuters.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, avait auparavant appelé l'exécutif à être "à la hauteur des urgences et des attentes sociales" et les électeurs de gauche à "ne rien lâcher". "Ne vous laissez pas voler la victoire", a-t-il lancé lors d'un débat au stand du Front de gauche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS