Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lutte - La Fête fédérale de lutte 2016 se déroulera à Estavayer-le-Lac.
La ville fribourgeoise a été choisie dimanche lors d'une assemblée de l'Association suisse de lutte à Aigle (VD). Genève et Colombier (NE) briguaient aussi l'organisation de cet événement.
"Estavayer a été choisie au premier tour et à la majorité absolue", a indiqué à l'ats Jean-Marc Guinchard, président du comité d'organisation de la candidature de Genève. La ville fribourgeoise a obtenu 150 voix, contre 27 pour Colombier et 22 pour Genève.
Les trois cités ont défendu leurs arguments dimanche matin. La délégation fribourgeoise les a valorisés avec fromages, sonnailles et cor des Alpes. A cette occasion, le «Ranz des vaches» (Lyoba) a été entonné par des armaillis en bredzon, le costume traditionnel.
Le budget du projet fribourgois n'a pas été précisé lors de la présentation. "Il dépasse largement les 20 millions de francs et pourrait atteindre 25 millions", estime M. Guinchard. La construction d'une arène de 50'000 places est notamment prévue..
La Fête fédérale de lutte et de jeux alpestres se déroule tous les trois ans. Elle programme des joutes de lutte à la culotte, de lancer de pierre d'Unspunnen et de hornuss. En août dernier, Frauenfeld l'a organisée, attirant 250'000 spectateurs en trois jours. Avec un chiffre d'affaires de 21,1 millions de francs, elle s'est bouclée sur un bénéfice de 263'000 francs.
La Fête fédérale de lutte se déroule tous les quinze ans en terres romandes. Elle a notamment eu lieu en 2001 à Nyon (VD) et à Sion en 1986

ATS