Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police fribourgeoise a coupé court à une fête non autorisée à Châtel-Saint-Denis (archives).

KEYSTONE/LUKAS LEHMANN

(sda-ats)

Une centaine de personnes ont festoyé dans une usine désaffectée dans la nuit de samedi à dimanche à Châtel-St-Denis (FR). La police est intervenue pour mettre fin à la fête non autorisée, suite à des plaintes pour bruit.

La police est intervenue vers 01h25. Sur place, les agents ont constaté que la musique était diffusée à haut volume sur les trois étages de l'ancienne usine, écrit la police fribourgeoise dans un communiqué.

A l'intérieur, les agents ont trouvé une centaine de jeunes Vaudois, Valaisans et Neuchâtelois, occupés à faire la fête. Retranchés à l'intérieur du bâtiment, ils avaient bloqué les portes et masqué les fenêtres.

Malgré l'absence d'autorisation, l'entrée de la fête était payante et des boissons alcoolisées étaient en vente. Plusieurs concerts ont été organisés durant la soirée.

Les deux organisateurs, deux Vaudois âgés de 21 et 19 ans, ont été sommés de couper immédiatement la musique et de mettre fin à la fête. Tout le monde a dû quitter les lieux. Les organisateurs feront l'objet d'un rapport à l'autorité compétente, selon la police.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS