Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Fêtes de Genève ont attiré près de 2 millions de visiteurs en dix jours. Si l'affluence est du même ordre que les autres années, la clientèle s'est en revanche montrée un "peu plus molle" au niveau des dépenses, ont indiqué dimanche les organisateurs.

L'absence des touristes du pays du golfe Persique pour cause de ramadan explique en partie cette baisse du chiffre d'affaires constatée par les forains notamment et divers stands. Le franc fort a aussi probablement eu son influence, a estimé le directeur des Fêtes de Genève Christian Colquhoun.

Reste que les organisateurs avaient le sourire dimanche soir. "Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo et nous sommes globalement satisfaits", a relevé Philippe Vignon, directeur général de Genève Tourisme. Selon lui, l'ambiance a souvent été bon enfant et beaucoup de familles ont fréquenté les quais.

Sécurité assurée

Au niveau de la sécurité, le bilan est bien meilleur que celui tiré lors de l'édition 2011, qui avait été marquée par de nombreux vols et incivilités. Il n'y a pas eu d'incident notoire et la sécurité s'est révélée très efficace, s'est réjoui M. Colquhoun.

Les Fêtes de Genève avaient pris pour thème l'eau. En 2013, la manifestation reviendra à plus de classicisme en faisant honneur à un pays, dont le nom est pour l'instant encore tenu secret.

Le grand feu d'artifice de samedi soir a attiré plus de 500'000 personnes. Le spectacle a juste subi une petite interruption le temps pour les artificiers d'éteindre un feu qui s'était déclaré sur un ponton de lancement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS