Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Automobilisme - Robert Kubica (Lotus Renault) pourrait recourir en Formule 1 après "quelques mois de rééducation", a dit son médecin Riccardo Ceccarell.
"Notre objectif, c'est de le faire revenir en F1", a dit le docteur Ceccarelli à Lucca TV, la télé de Lucques, en Toscane, où se soigne Kubica au centre spécialisé Formula Medicine. Mais "il faudra tout de même encore quelques mois de rééducation", a-t-il ajouté. "Les lésions étaient tellement importantes que beaucoup de collègues, de spécialistes, avaient exclu a priori un retour au volant de Robert, a commenté le médecin. Mais cliniquement, petit à petit tout s'est amélioré, grâce aussi à sa 'grinta', l'espoir de le revoir un jour au volant est devenu de plus en plus concret."
Le manager italien de Kubica, Daniele Morelli, avait assuré début septembre que le pilote pourrait reprendre un volant, en octobre. "On considère qu'en octobre, Robert pourra à nouveau mettre son casque pour montrer ce qu'il est capable de faire. (...) On ne parle pas de directement de Formule 1, mais il est important que Robert puisse commencer à rouler", avait expliqué M. Morelli. "Nous n'avons plus d'inquiétude quant à la récupération de Robert. (...) Nous devons laisser la nature agir, car les nerfs doivent encore terminer de récupérer. Mais il n'y a plus d'obstacle concret. C'est juste une question de temps", avait affirmé M. Morelli.
La voiture de Robert Kubica s'était écrasée contre une barrière de sécurité qui avait transpercé le véhicule le 6 février, lors d'un petit rallye italien, auquel il participait par plaisir. Il a évité de justesse l'amputation de la main droite et subi cinq opérations à la main et au bras droits, à un pied et à une épaule.

ATS