Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'écurie suisse de formule 1 Sauber-Ferrari est toujours en proie à des problèmes financiers. Une partie du personnel attendrait encore son salaire du mois de mars.

Une telle situation s'était déjà produite en février, quand deux tiers des employés avaient touché leur salaire avec deux semaines de retard. Selon le "Zürcher Oberländer", qui cite une source bien informée, tous les salaires de mars n'ont pas encore pu être versés.

Porte-parole de l'écurie, Robert Höpoltseder n'a pas voulu prendre position. "Nous ne faisons aucun commentaire sur notre situation financière", a-t-il dit dans le journal zurichois. Il a cependant admis que "les soucis des dernières semaines n'ont pas disparu." Interrogé par l'agence de presse ATS Sport, le responsable de la communication n'a ni démenti ni confirmé qu'il y avait du retard dans les salaires.

Le mutisme était aussi de mise quant à l'absence de la team principal Monisha Kaltenborn le week-end dernier à Bahreïn. L'écurie d'Hinwil a juste indiqué que sa dirigeante avait "d'autres obligations."

ATS