Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Surprise à Aigle pour le prologue du Tour de Romandie. La victoire est revenue à l'Italien Fabio Felline (Trek-Segafredo), alors que les favoris sont à près de trente secondes.

Parti à 15h45, Felline a fait tout juste malgré des conditions peu évidentes en raison de la pluie. L'Italien de 27 ans n'a commis aucune faute pour devancer de deux secondes le Britannique Alex Dowsett. Dowsett aurait pu prétendre à la victoire, mais le coureur de la Movistar a manqué le dernier virage et perdu un temps précieux.

16e de Liège-Bastogne-Liège, Felline signe l'un des plus beaux succès de sa carrière. Cinquième du contre-la-montre du Tour d'Andalousie au mois de février, l'Italien est à l'aise dans cet exercice solitaire. "J'avais un bon feeling, mais je n'aurais pas imaginé gagner même sans avoir commis de fautes, a expliqué l'Italien. Cette victoire est un beau cadeau pour moi, pour l'équipe et pour Scarponi. J'ai aussi eu un ami qui est décédé une semaine avant Oscar, alors c'est spécial et je leur dédie cette victoire."

Chris Froome, le favori de la course, avait pris le pari de partir tôt avec l'idée d'éviter la pluie. Raté pour le triple vainqueur du Tour de France qui s'est élancé au moment où la route était détrempée. Du coup, le Britannique de la Sky s'est bien gardé de prendre des risques et il a terminé à la 78e place à 29 secondes de Felline.

L'un des autres ténors, l'Américain Tejay Van Garderen, a connu un début d'épreuve chaotique. Quelques centaines de mètres après le départ, le leader de BMC a glissé dans un virage avant de chuter. Il compte 34 secondes de retard sur le vainqueur du jour et une seconde de plus que Richie Porte, l'autre tête de pont de la formation américano-suisse.

Tom Bohli meilleur Suisse

La chute de Van Garderen a eu un impact sur la performance de Stefan Küng. Le Thurgovien était attendu mais il a vite dû se rendre à l'évidence que ce n'était pas pour cette fois (34e): "Voir Tejay tomber, ça m'a refroidi. Pour espérer gagner il fallait prendre des risques et je n'en ai pas pris. J'avais de bonnes jambes, je suis parti fort mais au deuxième virage j'ai senti ma roue arrière glisser et ma confiance s'est un peu effritée. Si les conditions avaient été régulières? Il n'y a pas de "si" dans le sport. Mais ce n'est pas grave, je le gagnerai un jour ce prologue."

Le meilleur Suisse s'appelle Tom Bohli. Le Saint-Gallois de 23 ans s'est classé 8e à 10 secondes. Danilo Wyss a pris un bon 41e rang à 21 secondes de Felline. Le Vaudois s'est montré satisfait de sa performance: "C'est le genre de prologue que j'aime. J'étais à l'aise sur la partie technique. La priorité c'était de ne pas tomber. Pour l'étape de demain, on verra la tactique ce soir."

Mathias Frank (32e) est tombé à l'entraînement lundi, mais il a tout de même voulu participer et le Lucernois s'en est bien sorti puisqu'il n'a concédé que vingt secondes à Felline. Parti dans les derniers, Michael Albasini a fini à la 55e place. Enfin, Sébastien Reichenbach (72e) et Michael Schär (73e) ont eux aussi plutôt bien réussi leur prologue. Ils pourront toujours se dire qu'ils ont fait mieux que Chris Froome.

Mercredi, le peloton partira en direction du Valais pour revenir dans le Chablais et une arrivée en altitude à Champéry. La météo annonce du froid et peut-être même de la neige en station.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS