Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Facebook compte 1,94 milliard d'utilisateurs (archives).

KEYSTONE/AP/PAUL SAKUMA

(sda-ats)

Le réseau social américain Facebook a annoncé mercredi un bond de 76,6% de ses profits au premier trimestre grâce à la croissance de la publicité sur mobile. La période est aussi marquée par une nette hausse de son audience, qui était de 1,94 milliard à la fin mars.

Le groupe de Mark Zuckerberg a dégagé un bénéfice net de 3,06 milliards de dollars (3,04 milliards de francs), pour un chiffre d'affaires de 8,03 milliards, en hausse de 49,2%. Le niveau du chiffre d'affaires est supérieur aux 7,83 milliards de dollars attendus en moyenne par les analystes financiers.

Les recettes publicitaires du groupe, qui représentent 85% du chiffre d'affaires, ont encore augmenté de 51,06% à 7,86 milliards de dollars. Les analystes escomptaient seulement 7,68 milliards de dollars.

Le réseau social devrait engranger 31,94 milliards de dollars de recettes publicitaires cette année, en hausse de 42,1% par rapport à 2016, selon des prévisions du cabinet de consultants spécialisés eMarketer.

Facebook revendiquait 1,94 milliard d'utilisateurs à la fin du mois de mars, contre 1,86 milliard trois mois plus tôt. La part de ceux qui interagissent de manière quotidienne avec le service a augmenté de 18% sur un an, mais est quasi stable à 66% comparé à fin décembre.

3000 personnes engagées

Le groupe avait dit avant la publication de ses résultats trimestriels qu'il allait embaucher 3000 personnes supplémentaires sur l'année à venir pour accélérer la suppression des vidéos montrant des meurtres, des suicides ou d'autres actes de violence et tenter de redorer son image après une série de scandales.

Mark Zuckerberg a dévoilé cette mesure d'une ampleur sans précédent mercredi après la diffusion le mois dernier de deux vidéos de meurtres, l'une à Cleveland, aux Etats-Unis, et l'autre en Thaïlande.

Cette dernière, montrant l'assassinat d'une fillette par son père, a été diffusée en direct et a été visionnée 370'000 fois avant d'être supprimée plus de 24 heures après sa mise en ligne.

Le contrôle des contenus du réseau social est encore plus difficile depuis la création l'an dernier de Facebook Live, qui permet aux 1,9 milliard d'utilisateurs de diffuser en direct des vidéos.

4500 personnes passent actuellement en revue les vidéos et les messages écrits susceptibles de violer les règles d'utilisation du réseau. Facebook emploie en tout 17'000 personnes en comptant les sous-traitants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS