Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les usagers européens de Facebook pourront désormais déposer plainte en Europe plutôt qu'en Californie (archives).

KEYSTONE/EPA/SASCHA STEINBACH

(sda-ats)

La Commission européenne a déploré jeudi que certains médias sociaux n'aient toujours pas suffisamment aligné leurs conditions de services sur les exigences de l'Union européenne (UE) en matière de respect de la vie privée de leurs utilisateurs.

Facebook, Twitter et Google+ ont publié jeudi des changements visant à répondre aux exigences des autorités européennes, mais ceux-ci ne "remplissent que partiellement les normes de la législation européenne", estime la Commission dans un communiqué.

L'exécutif européen a tout de même salué certaines modifications, qui permettront aux consommateurs de faire jouer leur droit de se retirer d'un achat en ligne. Les usagers de l'UE pourront aussi désormais déposer plainte en Europe, plutôt qu'en Californie d'où sont originaires les sociétés concernées.

Toutefois, Facebook et Twitter n'ont que partiellement répondu sur les problèmes de responsabilité légale et sur la façon dont les utilisateurs sont informés d'un éventuel retrait de contenu ou de la résiliation d'un contrat. "Il est inacceptable (...) que cela prenne autant de temps", a affirmé Vera Jourova, commissaire européenne chargée de la protection des consommateurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS