Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Consulter Facebook et Twitter semble plus tentant que d'avoir des relations sexuelles ou de fumer une cigarette si l'on en croit une étude publiée vendredi. Celle-ci a été conduite durant une semaine en Allemagne par des membres de l'Université de Chicago.

Elle a permis de classer le fait de consulter les réseaux sociaux, en twittant, postant des images ou laissant des commentaires, comme étant plus fort que le sexe ou la cigarette en terme de tentation.

"Il est certainement plus dur de résister au désir pour ces médias parce qu'ils sont très largement accessibles et aussi parce que ça ne coûte pas beaucoup de s'engager dans ces activités, même si l'on tente de résister", a déclaré l'auteur de cette étude, Wilhem Hofmann, dans le "Los Angeles Times".

De 18 à 85 ans

Les personnes participant à ce projet étaient âgées de 18 à 85 ans. Elles utilisaient régulièrement leurs smartphones pour prévenir les chercheurs des moments où elles éprouvaient l'envie de consulter un réseau social. Les participants devaient également faire état de leurs envies de sexe, de boisson, de cigarettes ou d'autres tentations. Il en ressort que l'envie de consulter un réseau social est l'envie à laquelle il est le plus difficile de résister.

L'étude a également mis en évidence que le travail était une grosse addiction. Les participants pouvaient ainsi passer outre leur envie d'avoir des relations sexuelles, leurs envies de shopping et d'autres tentations, mais il leur était plus difficile de résister à l'appel du travail.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS