Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wall Street a terminé la séance de mardi sur une note irrégulière avec des écarts d'ampleur limitée. Les investisseurs hésitent à s'engager car ils anticipent une hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale le mois prochain.

Wall Street a terminé la séance de mardi sur une note irrégulière avec des écarts d'ampleur limitée, les investisseurs hésitant à s'engager car ils anticipent une hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale le mois prochain.

Les trois grands indices paraissent ainsi marquer le pas après un rallye de six semaines porté par des résultats de sociétés trimestriels meilleurs que prévu.

"Le marché est mûr pour des prises de bénéfice et une période de consolidation après son rally tout à fait impressionnant de fin septembre", a observé Andre Bakhos (Janlyn Capital).

Le Dow Jones a gagné 27,73 points (0,16%) à 17'758,21 points. Le S&P-500, plus large, a pris 3,14 points (0,15%) à 2081,72 points. En revanche, le Nasdaq Composite a cédé 12,06 points (0,24%) à 5.083,24 points, affecté par un recul de 3,2% d'Apple.

Crédit Suisse a fait savoir que le groupe de Cupertino avait réduit ses commandes de composants de 10% à peu près. HSBC avait dit lundi que l'accueil réservé aux iPhones 6s et 6s Plus, après une quarantaine de jours de vente, était en deçà de l'iPhone 6 et à peine mieux que l'iPhone 5.

Ces informations viennent alimenter les craintes d'un ralentissement notable de l'économie mondiale en général et de la Chine en particulier, un marché clé pour nombre d'entreprises américaines dont Apple, avant les fêtes de fin d'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS