Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les milieux économiques se montrent dans l'ensemble satisfaits du tour de vis réglementaire que recommande la commission d'experts en charge du dossier des sociétés trop grandes pour faire faillite. L'Union syndicale suisse (USS) réclame en revanche des mesures encore plus strictes.
L'Association suisse des banquiers (ASB) et economiesuisse soutiennent le paquet de mesures visant notamment à assurer l'assise financière du Credit Suisse et de l'UBS. La seconde, qui était représentée dans la commission d'experts par son président Gerold Bührer, émet toutefois des craintes quant à l'effet des recommandations sur la compétitivité des deux établissements face à leurs rivaux étrangers.
Les normes en matière de fonds propres que propose la commission d'experts paraissent "extrêmement sévères" au regard de la réglementation internationale Bâle III, écrit ainsi economiesuisse. Les deux grandes banques suisses devront disposer de deux fois plus de fonds propres que ce que prévoit la réglementation Bâle III.
Le fait que la Suisse prenne un peu d'avance par rapport à la réglementation internationale de Bâle III suscite aussi quelque inquiétude du côté de l'ASB. Et l'organe faîtier des banques helvétiques d'appeler les politiques à tenir compte des évolutions internationales dans le cadre de la mise en oeuvre des propositions.
L'Union suisse des arts et métiers partage également le point de vue des autres associations patronales. Et l'organisme, proche des petites et moyennes entreprises (PME), de rappeler que ces dernières, qui ne peuvent compter sur aucune aide de l'Etat en cas de faillite, ne seront ainsi plus pénalisées.
L'USS réclame pour sa part de mesures encore plus strictes. Selon l'organisation, les valeurs exigées en matière de fonds propres sont inférieures au niveau que ces derniers atteignaient dans les années 90.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS