Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pertes financières des 13'257 cas d'ouvertures de faillites d'entreprises et de personnes recensés l'an dernier se sont montées à 1,7 milliard de francs (archives)

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Jamais depuis 2008 autant d'entreprises n'ont mis la clef sous la porte que l'an passé en Suisse. Mais si le nombre de faillites pour des motifs économiques a crû en un an de 2,6%, les pertes financières qu'elles ont entraînées s'est inscrit au plus bas depuis 1994.

Les pertes financières des 13'257 cas d'ouvertures de faillites d'entreprises et de personnes recensés l'an dernier se sont montées à 1,7 milliard de francs, soit 33,5% ou 885 millions de moins qu'en 2016, précise jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Toutefois, les résultats fluctuent fortement d'un canton à l'autre.

Ainsi, dans le canton de Berne, ces pertes financières ont quasiment triplé (+182%) au regard de 2016, soit un bond de 150 millions de francs, alors qu'un an auparavant elles avaient chuté de près de moitié (-43,6%) ou 64 millions. Mouvement inverse à Genève, où après un envol de 176% ou 432 millions entre 2015 et 2016, elles ont chuté de 55,6% ou 320 millions en 2017.

Parmi les sept grandes régions de Suisse, l'arc lémanique a affiché l'an dernier l'augmentation la plus marquée des cas d'ouvertures de faillites (+7%). Une progression liée à l'évolution dans les cantons de Genève (+13,8%) et Vaud (+3,9%). A l'opposé, l'Espace Mittelland a présenté un recul de 4,4%.

Un peu moins de commandements de payer

Mais l'évolution par cantons dans cette vaste zone reste contrastée. Alors qu'à Berne la contraction s'est inscrite à 9,3%, Soleure a enregistré une hausse des procédures d'ouvertures de faillites de 14,9%. En Suisse centrale, la progression s'est fixée à 6,2% sous l'effet principalement de la forte croissance à Lucerne (+16,9%).

En Suisse orientale, les ouvertures de procédures de faillites ont fléchi de 1,2%, le fort repli constaté dans le canton de Thurgovie (-9%) étant partiellement compensé par la hausse de 2,3% observée à St-Gall. Sur le plan cantonal, 13 cantons ont enregistré une diminution et 13 une hausse.

Obwald a enregistré le plus fort recul (-21,9%), tandis que son voisin Nidwald a affiché l'augmentation la plus marquée (+28,8%). Le nombre de commandements de payer a lui légèrement fléchi l'an dernier, passant de quelque 2,939 millions en 2016 à 2,930 millions sur l'année sous revue. Les saisies exécutées ont crû à 1,71 million de cas, contre 1,57 million douze mois auparavant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS