Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Paris Saint-Germain respire: les sanctions en lien avec le fair-play financier ont été levées. Le club peut désormais recruter sans aucune restriction.

Le club parisien n’est donc plus forcé de s’en tenir à une transaction de 60 millions d’euros maximum. Il n'est plus obligé non plus de compenser, à l’euro près, chaque achat par une vente. De même, la limite de 21 joueurs inscrits en Ligue des champions est levée. Le PSG pourra donc s’appuyer sur un effectif complet (25 joueurs) pour disputer la prochaine édition dès la mi-septembre.

Ces nouvelles récompensent la gestion sérieuse du PSG. Dans l’accord (la sanction négociée) qu’il a signé avec la chambre d’instruction de l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC), il y a un peu plus d’un an, il s’était engagé à avoir un déficit maximal de 30 millions d’euros à la fin de la saison 2014-2015 et de ne plus en avoir du tout au terme de la saison 2015-2016.

Mais il a déjà pu présenter, avec un an d’avance, des comptes équilibrés. Ce qui a conduit l’ICFC à le récompenser en lui ôtant les principales sanctions dont il était l’objet.

ATS