Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vevey - Deux hélicoptères militaires ont été touchés vendredi passé vers 09h30 par un faisceau laser au-dessus de Vevey (VD). Deux membres des équipages ont été blessés aux yeux. Grâce à leurs indications, la police a pu interpeller l'auteur.
Les engins avaient décollé de la base de La Veyre à St-Légier dans le cadre du dispositif de sécurité du XIIIe Sommet de la Francophonie, a communiqué la police cantonale mercredi. Les victimes ont été touchées par un rayon laser à un intervalle de 10 minutes, occasionnant des troubles visuels à un occupant de chaque hélicoptère.
L'un d'entre eux, un pilote, a dû se rendre à l'hôpital pour des soins. Selon les constatations médicales, ils ne devraient avoir de séquelles.
Les équipages ont pu localiser précisément l'immeuble d'où venait le rayon. Des agents au sol ont interpellé un Suisse d'une trentaine d'années à son domicile de Vevey. Dans l'appartement, les policiers ont découvert un laser d'astronomie relativement puissant.
Entendu par les enquêteurs, l'auteur a admis l'utilisation du laser qui a été séquestré. L'homme a été inculpé par le juge d'instruction qui a ouvert une enquête pour entrave à la circulation publique par voie aérienne et lésions corporelles.
Récemment, la Rega avait dénoncé la multiplication des attaques au laser contre ses pilotes d'hélicoptère. Elle avait déjà recensé dix attaques à fin août contre six pour l'année 2009.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS