Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois nouveaux petits Saint-Bernard ont agrandi l'effectif au col éponyme. Nés le 6 juillet, Falko, Faris et Figaro pourront être observés ces cinq prochaines semaines dès samedi, tous les jours entre 10h00 et 18h00, au chenil d'altitude de la Fondation Barry.

La fondation les décrit, jeudi, comme "trois attendrissantes boules de poils pourvues d'une bonne grosse tête, d'énormes pattes, d'une paire d'yeux à faire craquer n'importe qui et de jolies oreilles pendantes".

Les trois chiots, qui se portent "à merveille", pèsent déjà plus de quatre kilos, soit cinq fois plus qu'à la naissance (800 grammes).

Maman expérimentée

La portée ne comprenant "que" trois chiots, leur maman Karina peut s'occuper de chacun d'eux avec beaucoup de dévouement. Elle a d'ailleurs une certaines expérience en la matière puisque c'est déjà sa troisième portée.

Le chenil du Grand-St-Bernard est le plus ancien élevage au monde de cette race de chien. La tradition remonte au 17e siècle. A l'origine, la mission des chiens consistait à protéger les habitants de l'hospice. Mais les Saint-Bernard sont plus connus comme chiens de sauvetage et d'accompagnement. La Fondation Barry gère le chenil de l'hospice depuis 2005.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS