Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - L'écrivain J. G. Farrell, mort en 1979, a été récompensé pour son roman "Troubles", paru il y 40 ans, par le Lost Booker Prize. Ce prix a été créé spécialement par le Booker Prize qui n'avait jamais honoré de livre paru en 1970 en raison d'un changement de règles.
Crée en 1969, le prix littéraire annuel parmi les plus prestigieux du monde devait récompenser les ouvrages parus l'année précédente: le millésime 1970 avait donc été décerné à un ouvrage paru en 1969. Mais à partir de 1971, le prix va à un livre paru dans l'année et aucun livre édité en 1970 n'a donc jamais été récompensé.
Farrell, décédé en 1979 à l'âge de 44 ans, a ainsi, avec près de 40 ans de retard, remporté le prestigieux prix pour la seconde fois. Il avait été récompensé en 1973 pour "Le Siège de Krishnapur", deuxième volet d'une trilogie sur l'Empire britannique... entamée avec "Troubles".
"Troubles" se déroule en Irlande en 1919 et raconte la visite du major Brendan Archer à une femme vivant dans un hôtel délabré et autrefois prestigieux, sur fond de troubles croissants alors que couve la guerre d'indépendance irlandaise.
Seuls deux auteurs - J. M. Coetzee et Peter Carey - avaient jusqu'ici reçu deux fois le Booker Prize. Le Booker Price récompense tous les ans une oeuvre de fiction d'un auteur du Commonwealth ou de la république d'Irlande.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS