Le groupe japonais d'habillement Fast Retailing, maison mère de la très courue marque Uniqlo, a fait état jeudi d'une progression de 7% de son bénéfice net des 9 premiers mois de son exercice 2018/19.

Rival des Gap, Zara ou H&M, Fast Retailing a dégagé un bénéfice net de 158,7 milliards de yens (1,5 milliard de francs) à l'issue des mois de septembre à mai, sur un chiffre d'affaires qui s'est apprécié de 7% également, à 1.822,9 milliards.

Son bénéfice d'exploitation a progressé dans des proportions deux fois inférieures (+3,7%) à 247,7 milliards de yens, en raison d'un démarrage laborieux au cours du premier trimestre.

La locomotive du groupe qu'est la marque Uniqlo a, comme d'habitude, affiché de solides performances à l'étranger (avec des ventes en hausse de 14,6% et un bénéfice d'exploitation en progression de 11%). L'ouverture de nouveaux magasins dans divers pays y a contribué. Cependant, au troisième trimestre, Uniqlo est resté dans le rouge aux Etats-Unis et a connu quelques faiblesses en Corée du Sud ainsi qu'en Europe où la météo n'a pas été très coopérative.

Au Japon, les recettes des boutiques Uniqlo ont décliné de 0,5% et le bénéfice d'exploitation afférent de 19,5%, là encore en raison d'un décalage entre les saisons vestimentaires et la réalité des températures à l'extérieur. Au Japon, les ventes via internet gagnent parallèlement du terrain.

Celle qui est devenue la principale marque de "vêtements basiques et peu chers" de Fast Retailing, G.U., a en revanche enregistré de très bons résultats, avec des ventes en hausse de 11,2% et un bond de 74,5% du gain d'exploitation.

Les autres griffes (dont Theory, PLST et J Brand) ont globalement produit des résultats en demi-teinte, à cause entre autres de la mauvaise passe que traverse Comptoir des Cotonniers et Princesse Tam Tam.

Le réseau mondial de Fast Retailing, toutes enseignes comprises, comptait fin mai 3.445 points de vente (dont 1.241 Uniqlo à l'étranger), un total qui inclut les boutiques franchisées.

Le groupe vise toujours pour l'exercice débuté le 1er septembre un bénéfice net de 165 milliards de yens (+6,6%, nouveau record annuel le cas échéant) et un chiffre d'affaires de 2.300 milliards de yens (+8%). Son bénéfice d'exploitation est attendu à 260 milliards (+10% sur un an).

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.