Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de cinquante appareils photographiques de surveillance ont été dérobés ou endommagés en Valais. Les boîtiers, installés principalement en forêt, étaient utilisés pour une étude liée à la faune sauvage menée par l'Université de Berne depuis la fin 2011.

Les appareils photo automatiques étaient fixés à des arbres ou sur d'autres supports. Ils étaient signalés aux randonneurs par des panneaux d'information, a indiqué mercredi dans un communiqué le ministère public valaisan, qui lance un appel à témoins.

Les appareils de surveillance sont utilisés sur l'ensemble du canton. Le montant des dégâts et des vols s'élève à plus de 50'000 francs. Le ministère public valaisan précise que les auteurs de ces agissements ne peuvent pas utiliser les boîtiers puisqu'ils sont protégés par un système de sécurité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS