Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - L'ancien directeur d'un multiplexe de Fribourg ayant inventé de toutes pièces un brigandage en juillet dernier a écopé de 15 mois de prison avec sursis. Le Tribunal pénal de la Sarine l'a reconnu coupable d'abus de confiance et d'induction de la justice en erreur.
La justice n'a pas fait sienne la version de l'accusé: ce Fribourgeois de 31 ans a expliqué au cours de l'audience que le scénario du faux brigandage lui est venu sur un coup de tête - "à la dernière minute" - alors qu'il se débattait dans une situation financière difficile.
De l'avis de la cour, certes il n'est pas possible de parler d'une préparation minutieuse, mais l'homme a monté tout un stratagème auquel il a réfléchi à l'avance. Il a caché les 125'000 francs de recette dérobés dans différents endroits successifs. Il s'est aussi tenu à sa version des faits pendant six semaines, jusqu'au moment où, confronté par la police à certaines preuves, il a avoué.
Le tribunal a suivi presque intégralement le réquisitoire du Ministère public. Seule différence, il a assorti la peine d'un sursis de deux ans, soit le délai d'épreuve minimal, au lieu des trois ans souhaités par l'accusation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS