Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Faux départ du nouveau Lausanne

Faux départ pour le Lausanne-Sport d'Ineos et de son nouveau logo !

Les Vaudois se sont inclinés 2-1 à Lucerne pour la reprise de la Super League, en raison à la fois d'une entame bien trop laborieuse et d'un manque de réussite dans le "money time". Menés au score après seulement... 50 secondes de jeu sur une volée de Francisco Rodriguez, les Vaudois avaient la malchance de concéder le 2-0 à la 31e minute sur une frappe de Christian Schneuwly déviée par Alain Rochat.

L'addition était lourde, mais elle punissait l'apathie d'une équipe dont on était en droit d'attendre davantage face à une formation qui avait à coeur d'offrir une victoire pour la première de son nouvel entraîneur Gerardo Seoane. En seconde période, les introductions d'Enzo Zidane, de Joel Geissmann et de Nicolas Gétaz ont annoncé un sursaut final qui a bien failli payer. Benjamin Kololli réduisait le score à la 88e avant d'envoyer un missile sur la transversale de la cage de Jonas Omlin. L'international kosovar a prouvé une fois de plus qu'il était bien l'atout offensif no 1 de Fabio Celestini.

Au Stade de Suisse, les Young Boys ont affiché une maîtrise totale devant Saint-Gall. Victorieux 2-0 grâce des réussites de Guillaume Hoarau et de Miralem Sulejmani, le leader a creusé un écart de cinq points sur le FC Bâle qui accueille Lugano ce dimanche. Auteur d'une ouverture du score splendide de la tête, Guillaume Hoarau a tenu à prouver qu'il était bien de retour après une première partie de saison perturbée par les blessures. Le buteur venu de la Réunion symbolise à nouveau toute la force de frappe d'une équipe qui ne caresse qu'un seul rêve: gagner un titre pour mettre un terme à une insupportable attente de trente-deux ans.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.