Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Je n'ai pas le beau rôle sur les deux buts. J'en conçois une très grande amertume !" Le capitaine plaide coupable. Marek Suchy endosse la responsabilité de la défaite du FC Bâle.

"Nous avons laissé passer une immense chance", poursuit le défenseur tchèque à l'issue de cette rencontre contre le CSKA Moscou, perdue 2-1 au Parc Saint-Jacques après avoir pourtant mené au score à la pause. Après 45 minutes de jeu et le 1-0 de Luca Zuffi, le FC Bâle était virtuellement qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions...

"Nous savions que Dzagoev pouvait entrer en seconde période et qu'il pouvait nous faire mal, explique pour sa part Luca Zuffi. Nous étions avertis et il est pourtant parvenu à faire basculer le match." Le demi zurichois et ses coéquipiers avaient pourtant vécu un scénario identique il y a quinze jours à Moscou où ils avaient également rejoint les vestiaires à la pause en menant 1-0. "A Moscou, le CSKA avait, comme ce soir, montré un autre visage après le repos. Mais nous étions parvenus à les contrer, Ce soir, ce ne fut malheureusement pas le cas."

Marek Suchy doit digérer au plus vite cette première balle de match galvaudée. Ce dimanche, la venue au Parc Saint-Jacques des Yong Boys s'annonce, en effet, comme l'un des tournants du championnat. S'il s'incline, le FCB accusera un retard de 10 points sur les Bernois. "Plus jeune, il me fallait beaucoup de temps pour effacer une telle déception, souligne Marek Suchy. A 29 ans, j'ai appris à oublier très vite mes erreurs. Nous serons prêts dimanche !"

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS