Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Rolland Courbis sera très certainement à la barre du FC Sion ce dimanche à Thoune. L'ancien mentor de Marseille devrait s'engager jusqu'à la fin de la saison avec le club sédunois.
"C'est pratiquement fait, souligne Christian Constantin. Rolland Courbis doit toutefois encore obtenir l'aval de la radio - ndlr: RMC - pour laquelle il collabore avant de finaliser son engagement". A en croire le président du FC Sion, l'accord de RMC semble acquis. Courbis endossera donc la succession de son compatriote Laurent Roussey, qui a présenté sa démission lundi après 425 jours passés à la barre du club valaisan.
Egalement impliqué dans la direction de la sélection du Niger, Rolland Courbis (58 ans) "a répondu par amitié à l'appel du président, un ami de trente ans, pour donner un coup de main". Accompagné de Christian Constantin, Courbis a déjà pu évaluer le potentiel de l'équipe valaisanne mercredi à l'entraînement. "Cette équipe a le potentiel pour conquérir le titre en Suisse, explique-t-il. Mais en raison des démêlés juridiques du club, le salut passera très certainement par le barrage. Je veux mettre donc à profit les cinq derniers matches du championnat pour préparer ce barrage". Classé au neuvième rang, le FC Sion accuse 10 points de retard sur Lausanne.
Courbis a pris part à la récente Coupe d'Afrique des Nations avec le Niger. Sa dernière expérience à la tête d'un club remonte à la saison 2008/2009, au terme de laquelle il avait fêté une promotion en Ligue 1 avec Montpellier. Il avait ensuite été incarcéré pendant quelques mois, de septembre 2009 à février 2010, pour son implication dans l'affaire des transferts suspects de l'Olympique de Marseille de 1997 à 1999. Il avait été condamné pour complicité d'abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux, complicité de faux en écritures privées en qualité d'entraîneur de l'OM, qu'il avait mené jusqu'en finale de la Coupe de l'UEFA 1999. Il a également rencontré un certain succès à la tête de Bordeaux et d'Ajaccio.

ATS