Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le spectre de la relégation s'est brutalement matérialisé au-dessus de Tourbillon. Le FC Sion s'est incliné 3-1 face aux Grasshoppers pour sa rentrée.

Cette 20e journée de Super League a viré au cauchemar pour les Valaisans. Car il n'est pas ici question que de la défaite de la lanterne rouge, mais aussi de la victoire des... quatre équipes qui précédaient les Sédunois au classement (Lucerne samedi, Thoune, Lugano et, donc, GC dimanche) ! La formation de Gabri accuse désormais six points de retard sur la barre.

La préparation hivernale n'a pas fondamentalement changé la donne: la production offensive de Sion est insuffisante, le milieu de terrain incapable d'accélérer la manoeuvre et l'organisation défensive toujours aussi fragile. En expert du jeu de contre, Murat Yakin, l'entraîneur de GC, s'est régalé.

Les Sauterelles ont ouvert la marque par Lavanchy à la 32e, ont doublé la mise par Bajrami - grâce à une vilaine bourde de Fickentscher - à la 39e et ont assuré le coup, sur penalty, par Basic à la 78e.

Sion, qui avait pourtant connu une entame de match encourageante - deux occasions franches pour Mboyo et Schneuwly -, avait entretenu l'espoir par Adryan, entré à la pause et buteur sur son premier ballon, à la réception d'un centre de Dimarco (46e). Mais ce ne fut qu'une étincelle, insuffisante pour véritablement allumer la flamme d'un groupe, même regonflé par des anciens du GIGN dans les Cévennes. Bien sûr, le résultat - à défaut du constat de carence - aurait été tout autre si le tir lointain de Mveng avait trouvé autre chose que la transversale de Lindner cinq minutes avant le troisième but de GC...

L'autre gros couac du week-end a eu lieu sur les bords de la Birse, où le FC Bâle a courbé l'échine 1-0 devant Lugano. C'est Gerndt qui a plongé le Parc Saint-Jacques dans le désarroi à la 6e, alors qu'Elyounoussi a raté un penalty juste avant la demi-heure de jeu. Le FCB est ainsi à cinq points du leader Young Boys, facile tombeur de Saint-Gall samedi (2-0).

Le FC Thoune a lui aussi gagné contre le FC Zurich, mais s'est fait un peu peur. Il a tout d'abord mené 3-0 (Sorgic, Costanzo et Spielmann) puis a vu le FCZ revenir dangereusement (Winter et Odey) avant de reprendre ses aises à la 84e (Costanzo encore).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS