Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Olga Govortsova a logiquement offert un premier point à la Biélorussie dans le barrage du groupe mondial II de FedCup qui l'oppose à la Suisse à Yverdon.
Le no 1 biélorusse (WTA 74) a dominé Timea Bacsinszky (WTA 573) 6-4 6-4. La pression est désormais sur les épaules de l'Argovienne Stefanie Vögele (WTA 120), qui part favorite dans le deuxième simple face à la néophyte Aliaksandra Sasnovich (WTA 760).
Timea Bacsinszky, qui n'avait plus joué depuis le 10 mars en raison d'une tendinite à l'épaule droite, a payé cher son manque d'efficacité au service dans ce match d'ouverture. La Vaudoise fut bien trop vulnérable sur ses deuxièmes balles, ce dont a finalement su profiter Olga Govortsova.
Cette partie avait pourtant démarré de manière idéale pour Timea Bacsinszky, qui se procurait une balle de 5-2 à la relance. Olga Govortsova l'effaçait en armant un service gagnant, avant de prendre nettement l'ascendant. Elle s'adjugeait ainsi les 10 derniers points de la première manche, puis signait un break qui semblait décisif dans le sixième jeu du deuxième set.
Menée 4-6 2-4, Timea Bacsinszky ne baissait cependant pas les bras. Elle revenait à 3-4, gérant parfaitement l'interruption d'une vingtaine de minutes (panne de courant !) survenue au cours d'un échange qu'elle dominait. Elle concluait ce septième jeu à la reprise, mais ne parvenait ensuite plus à remporter le moindre jeu de service. Olga Govortsova s'imposait sur sa deuxième balle de match, en profitant d'un revers manqué par la Vaudoise

ATS