Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - La République tchèque a remporté la première Fed Cup de son histoire. A Moscou, elle a battu en finale la Russie 3-2.
C'est la paire composée de Lucie Hradecka et de Kveta Peschke qui, en dominant Maria Kirilenko et Elena Vesnina 6-4 6-2, a offert le point final aux Tchèques. Petra Kvitova a aussi largement contribué à la victoire de son pays en remportant ce week-end ses deux simples, face à Maria Kirilenko et Svetlana Kuznetsova. Déjà victorieuse cette saison à Wimbledon et au Masters, la no 2 mondiale a réalisé un triplé rare.
Avec huit joueuses dans le Top 100 et six dans le Top 5, la République tchèque fait de plus en plus parler d'elle sur le circuit et s'affirme comme l'une des nouvelles puissances, dix-huit ans après son indépendance en 1993. Collectivement, elle n'avait encore jamais connu une telle consécration. Il faut remonter au temps de la Tchécoslovaquie pour trouver trace d'une victoire en Fed Cup, décrochée en 1988 aux dépens déjà de la Russie.
La Russie, qui était en lice pour une cinquième victoire en huit ans, a payé très cher l'absence de ses deux meilleures joueuses, Maria Sharapova et Vera Zvonareva, qui a renoncé à la veille de la finale sur blessure. En leur absence, Kuznetsova a endossé le rôle de leader. Elle a rempli une partie de son contrat en dominant la no 2 tchèque Lucie Safarova samedi mais a flanché face à Kvitova, qui l'a battue à la régulière (4-6, 6-2, 6-3) dimanche.
Après l'égalisation d'Anastasia Pavlyuchenkova, préférée à Kirilenko, face à Safarova (6-2, 6-4), tout s'est donc joué dans le double. La paire russe a mieux commencé pour mener 4-2. Mais le double tchèque a alors aligné cinq jeux de suite pour prendre l'ascendant et s'imposer nettement. L'équipe tchèque a notamment pu s'appuyer sur une pure spécialiste, Kveta Peschke, qui a remporté le titre du double cette année à Wimbledon le même jour où Kvitova a enlevé le simple.
La République tchèque succède à l'Italie qui avait remporté les deux dernières éditions en dominant à chaque fois les Etats-Unis en finale.

ATS