Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Comme à Lucerne entre la Suisse et la République tchèque, la France et les Pays-Bas se sont quittés sur un score de parité à l'issue des deux premiers simples de leur demi-finale de FedCup.

Mais à Trélazé, contrairement à la Messe lucernoise, ce sont les leaders de chaque pays qui ont remporté leur match.

Première sur le court, avec le redoutable avantage de lancer cette rencontre dans laquelle les Françaises sont favorites, Caroline Garcia (WTA 45) a manifestement mal géré la pression et s'est inclinée contre Kiki Bertens (WTA 96) 6-4 6-2. Appliquée, Kristina Mladenovic (WTA 28) a égalisé en battant 6-2 6-4 Richel Hogenkamp (WTA 139).

Ce score de parité "me satisfait au vu de la défaite initiale", a jugé la capitaine des Françaises, Amélie Mauresmo. "On préfère évidemment toujours être à 2-0, mais c'est un score qui est équitable au vu des matches d'aujourd'hui", a-t-elle poursuivi, en précisant qu'elle allait envisager "différentes options" pour les deux simples et le double qui pourrait être décisif dimanche.

Kristina Mladenovic défiera donc Kiki Bertens. Il est ensuite prévu que Caroline Garcia joue contre Hogenkamp, avant un double qui pourrait être décisif entre Alizé Cornet et Pauline Parmentier d'un côté et Cindy Burger associée à Arantxa Rus de l'autre.

ATS