Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La déception était évidemment de mise dans le camp suisse après la défaite subie face aux Tchèques en demi-finale de FedCup. Mais le capitaine Heinz Günthardt se voulait avant tout positif.

"Je suis très fier de mon équipe. Tout le monde a donné tout ce qu'il était capable de donner sur le court, et c'est ce que j'espérais avant toute chose", a lâché le Zurichois, qui estime que le double décisif s'est joué à peu de choses malgré la sécheresse de la défaite subie par Viktorija Golubic/Martina Hingis face à Lucie Hradecka/Karolina Pliskova (6-2 6-2).

"Le double tchèque était très solide. Nous n'avons pas su les faire jouer comme nous l'aurions dû. Viktorija et Martina ne se sont pas montrées suffisamment efficaces au service pour cela, en raison notamment d'un trop faible pourcentage de premières balles", a analysé l'ancien coach de Steffi Graf.

Heinz Günthardt a-t-il tout de même été surpris du niveau de jeu de Viktorija Golubic, qui a battu deux des 40 meilleures joueuses du monde (Karolina Pliskova et Barbora Strycova) alors qu'elle n'avait jusque-là fêté qu'un seul succès face à une top 100? "Non, car comme je l'ai dit tout au long de la semaine, je l'en savais capable", a-t-il rétorqué. "En revanche, ce qu'elle a réalisé n'est pas normal. Strycova a fait un grand match aujourd'hui (réd: dimanche). Pourtant, cela n'a pas suffi face à Vicky", a-t-il enchaîné.

"Cette équipe est très forte, et jeune. J'espère que Martina va rester dans l'équipe pendant de nombreuses années encore. Quel âge a Kimiko Date-Krumm?" s'est amusé Heinz Günthardt en faisant référence à la joueuse japonaise de 45 ans. "Et Martina Navratilova a joué jusqu'à 50 ans. Alors il y a encore du potentiel", a-t-il glissé.

"Tout le monde dans cette équipe peut jouer en simple comme en double. Cela nous rend difficile à battre pour tout le monde. Nous avons également vu que chacune est capable d'élever son niveau de jeu quand une de ses équipières ne parvient pas à jouer son meilleur tennis. Timea avait gagné trois points en barrage en Pologne, Belinda (réd: Bencic, qui a déclaré forfait sur blessure pour cette demi-finale) a gagné trois points en Allemagne en février et ici, c'est Viktorija qui a brillé. Tout ça me donne beaucoup d'espoir pour l'avenir", a-t-il conclu.

ATS