Toute l'actu en bref

Roger Federer n'a pas manqué ses retrouvailles avec Juan Martin Del Potro. Trois ans et demi après leur dernier match, le Bâlois a écarté l'Argentin au 3e tour du Masters 1000 de Miami (6-3 6-4).

C'était l'affiche du jour en Floride, et Roger Federer a été parfaitement à la hauteur de l'événement. Sur la lancée de son formidable début de saison, l'homme aux 18 titres en Grand Chelem n'a quasiment laissé aucune chance à Juan Martin Del Potro. Un adversaire qui, après s'être ménagé en début d'année, était pourtant désireux de réussir un gros coup face au Maître.

Mais voilà, Roger Federer était trop fort pour lui sous le soleil de Miami. Toujours aussi solide sur son engagement, le Bâlois a certes eu des balles de break à sauver - quatre à 5-3 dans la manche initiale et une seule à 4-3 dans la suivante -, mais il les a écartées avec une telle maîtrise que l'Argentin ne peut même pas avoir de regrets.

A l'inverse, Juan Martin Del Potro a beaucoup souffert sur son engagement, se faisant agresser sur quasiment chacun de ses retours. Le joueur de Tandil a résisté du mieux qu'il pouvait, mais il a fini par céder sa mise en jeu à 3-4 dans la première manche puis à 2-2 dans la seconde.

Au final, il n'a fallu qu'une heure et vingt minutes à Roger Federer pour boucler l'affaire après un ultime jeu blanc et sur un énième coup droit gagnant. De quoi s'offrir une 16e victoire (en 21 matches) face à Juan Martin Del Potro, une première depuis le Masters de Londres en 2013.

Un peu plus d'une semaine après son titre à Indian Wells, Roger Federer reste donc en course pour le "Sunshine double", le "doublé du soleil" qui désigne l'enchaînement entre les deux Masters 1000 américains. Il poursuivra sa route en 8e de finale face à Roberto Bautista Agut (ATP 18), qui s'est débarrassé lundi de Sam Querrey (3-6 6-2 6-3).

Facile vainqueur de ses cinq précédents duels avec l'Espagnol, Roger Federer partira largement favori face à l'un des membres les plus discrets du top 20. Il se méfiera toutefois d'un adversaire qui a remporté un titre cette saison (à Chennai en janvier), et qui avait battu Novak Djokovic l'an dernier en demi-finale du Masters 1000 de Shanghaï.

ATS

 Toute l'actu en bref