Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer n'en revient pas vraiment: il redeviendra no 1 mondial lundi prochain, à 36 ans.

"Quand on est jeune, on travaille comme un fou, on enchaîne les matches, on gagne, on perd et, si on le mérite, on devient no 1 mondial. Mais à mon âge, il faut redoubler d'efforts. Alors, être no 1 à 36 ans, c'est incroyable. C'est un rêve devenu réalité", a expliqué le Bâlois sur le court de Rotterdam, où une petite cérémonie avait été organisée en son honneur après sa victoire contre Robin Haase en quart de finale.

"Merci de m'avoir invité à la dernière minute", a aussi glissé Federer, qui n'avait pas prévu de disputer le tournoi néerlandais. "Etre à nouveau au sommet, cela signifie tellement pour moi. Alors merci aussi à tous ceux qui ont rendu ça possible, certains sont ici (ndlr: notamment son entraîneur Ivan Ljubicic), d'autres à la maison, un peu partout autour du monde. Merci à ma femme et à mes enfants."

Pour mesurer l'importance de cette reconquête, une seule phrase du Maître suffit. "C'est un des plus grands succès de ma carrière", a affirmé l'homme aux 20 titres du Grand Chelem qui a pratiquement tout gagné dans sa carrière et qui occupera le trône de l'ATP, dès lundi, une 303e semaine...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS