Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Roger Federer est prêt pour les Jeux olympiques. Il espère recréer la magie d'il y a quatre ans, quand il avait gagné le double avec Stanislas Wawrinka.
Roger Federer s'est confié à la presse dans le Centre des Médias des JO de Londres. Et plutôt deux fois qu'une: après une première séance suivie par près de 400 journalistes (!) de la presse internationale, le no 1 mondial a accordé une petite quinzaine de minutes aux représentants des médias helvétiques. "C'est excitant de retrouver les Jeux quatre ans après notre sacre en double avec Stan (Wawrinka)", lâchait-il.
"J'ai vu dans ses yeux qu'il avait énormément de plaisir à être de retour aux Jeux", soulignait le Bâlois, qui regardera la cérémonie d'ouverture devant sa télévision. "Je suis très content pour lui qu'il puisse porter le drapeau suisse vendredi. Je lui ai proposé de manger ensemble lorsque j'ai appris la nouvelle, et nous avons bu du champagne pour fêter cela."
"J'espère recréer la magie d'il y a quatre ans. Pierre (Paganini, leur préparateur physique) est à nouveau là, tout comme Severin (Lüthi, capitaine de Coupe Davis) et Mirka (Vavrinec). Tous les éléments sont donc réunis. J'espère aussi que Stan réussira un bon tournoi en simple, et je me réjouis que le tournoi de double commence", poursuivait-il.
Comme à Pékin, Roger Federer a par ailleurs dû répondre à des questions inhabituelles lors d'une conférence de presse internationale où les crépitements des flashes étaient incessants pendant près d'une demi-heure. "C'est une chance pour les journalistes qui ne suivent pas le tennis. C'est aussi intéressant pour moi de répondre à des questions différentes", précisait le Bâlois.
Un journaliste, qui s'est présenté comme l'un de ses plus grands fans avant de lui certifier qu'il allait s'imposer en simple, lui a ainsi demandé s'il comptait prendre sa retraite après ces joutes. "Vous êtes l'un de mes plus grands fans et voulez que j'arrête ma carrière ?", rétorqua alors tout simplement l'homme aux 17 titres du Grand Chelem...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS