Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer ne se félicitera jamais assez d'avoir zappé la deuxième moitié de la saison 2016. Il est revenu plus fort que jamais, lui qui visera dimanche un 8e titre à Wimbledon.

"C'est un sacré retour au sommet, car l'année dernière a été si difficile. Mais mon équipe et moi avons su rester calme pour prendre la bonne décision", a souligné le Bâlois qui, après sa défaite de l'année dernière en demi-finale à Wimbledon (face à Milos Raonic), avait renoncé à la fin de saison pour ménager son genou endolori.

"Je suis si heureux d'avoir fait cette longue pause. Car ma vie personnelle continue après le tennis, elle est même plus importante. J'ai envie d'être un bon père, un bon mari et un type qui peut encore faire du sport à la fin de sa carrière. Il est donc primordial d'accorder du repos à mon corps. Et comme on peut le voir, ça paie aussi au niveau des résultats", a continué celui qui s'était accordé un autre break ce printemps en renonçant à la saison sur terre battue.

Vainqueur vendredi de Tomas Berdych en demi-finale (7-6 7-6 6-4), Roger Federer a aussi confié qu'il se sentait "privilégié" de pouvoir jouer une nouvelle finale sur le plus mythique des terrains. "Je sais ce que cela signifie pour certains joueurs de pouvoir fouler ne serait-ce qu'une fois ce Centre Court. Je ne peux pas croire que j'y disputerai une nouvelle finale", a-t-il dit.

Une nouvelle fois battu par Roger Federer, Tomas Berdych a fait l'éloge de son aîné. "Normalement, quand vous affrontez un joueur de 35 ou 36 ans, vous remarquez clairement qu'il n'a plus le même niveau, que l'âge l'empêche de jouer comme auparavant. Mais cela n'est absolument pas vrai pour Roger. On dirait qu'il ne vieillit pas", a estimé le Tchèque. "C'est une légende de notre sport, et il ne cesse de le prouver", a-t-il ajouté.

Futur adversaire du Bâlois en finale, Marin Cilic s'est montré tout aussi respectueux envers le Maître. "Roger est comme chez lui à Wimbledon, c'est l'endroit où il a les meilleures sensations et où il sait jouer son meilleur tennis. C'est une montagne à franchir", a déclaré le Croate. "Roger joue peut-être le meilleur tennis de sa carrière en ce moment, sa saison est incroyable. Cela va être difficile, mais j'ai envie de croire, malgré tout, en mes chances ", a-t-il continué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS