Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2010 - Roger Federer avait le sourire malgré le lourd revers subi en finale des JO: "Je peux être déçu pendant cinq minutes ou pendant cinq ans après une telle défaite. J'ai choisi la version courte".
"Il est clair que je suis déçu. Mais j'ai tout essayé dans ce match. Et j'ai déjà une médaille d'or", rappelait en conférence de presse le Bâlois, sacré en double à Pékin aux côtés de Stanislas Wawrinka il y a quatre ans. "Je suis heureux du tournoi que j'ai réalisé. Andy (Murray) était bien meilleur que moi dans cette finale. Je suis fier d'avoir gagné une médaille d'argent. Je n'ai pas perdu l'or".
"J'ai connu des émotions incroyables dans ce tournoi olympique. J'aurais pu perdre tant au 1er tour (face à Alejandro Falla) qu'en demi-finale", lâchait-il. Le no 1 mondial estimait avoir été plus touché émotionnellement que physiquement par les efforts fournis vendredi face à Juan Martin Del Potro, qu'il avait battu 19-17 au troisième set pour s'ouvrir les portes de la finale. "J'avais déjà pleuré après mon 1er tour. Croyez-moi", glissait-il.
"Je n'ai peut-être pas pu donner le meilleur de moi-même en finale. Mais je ne me cherche pas d'excuse. Je n'ai tout simplement pas réussi les bons coups au bon moment", poursuivait Roger Federer, qui tenait à relever les mérites de son adversaire. "Je suis ravi qu'Andy ait pu réussir une si belle performance et offrir ainsi une médaille d'or à la Grande-Bretagne. Ca a pourtant dû être difficile pour lui de rebondir après Wimbledon", où le Bâlois avait dominé l'Ecossais en quatre sets au stade ultime de la compétition.
"Je voulais vivre quelque chose de grand dans ce tournoi. Cela va rester gravé à jamais dans ma mémoire. Je serai toujours fier de ce que j'ai accompli ici. Tous les JO auxquels j'ai participé (réd: Sydney 2000, Athènes 2004, Pékin 2008 et Londres 2012) ont eu un grand impact sur ma vie et ma carrière, qu'il soit positif ou négatif", affirmait Roger Federer, qui espère bien être encore de la partie en 2016 à Rio. "Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas impossible que je sois présent au Brésil. Mais cela me semble si loin que je pourrais m'arrêter une première fois et effectuer ensuite mon retour à la compétition", rigolait-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS