Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - En ce 1er août funeste pour le sport suisse, Roger Federer demeure une valeur refuge. Le Bâlois n'a pas failli lors de son huitième de finale.
Victorieux 7-5 6-3 de Denis Istomin (ATP 35), Federer affrontera en quart de finale le vainqueur d'un beau choc qui doit opposer John Isner (no 10) à Janko Tipsarevic (no 7). Un quart de finale qui n'aura rien d'une promenade de santé pour le Bâlois quel que soit son adversaire. On rappellera qu'il avait, il y a quatre ans à Pékin, échoué à ce stade de la compétition contre James Blake.
Face à Istomin qui peut être un joueur dangereux sur gazon avec son jeu à plat, Roger Federer s'est fait une petite frayeur. Au premier set, il a, en effet, dû écarter trois balles de break à 5-5. En s'appuyant sur une première balle qui a fusé à la perfection à cet instant crucial du match, Federer a pu finalement gagner ce jeu qui avait été interrompu près d'une heure par la pluie à 15-30.
Avec le gain du premier set en poche, plus rien ne pouvait s'opposer à la marche en avant du no 1 mondial. Federer signait le break d'entrée avant de conclure sur sa première balle de match après 1h34' de jeu.
La journée de Roger Federer n'est pas terminée. Si le temps le permet, il jouera en double aux côtés de Stanislas Wawrinka un huitième de finale de tous les dangers face aux Israéliens Erlich/Ram.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS