Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tout le monde ne parle que de l'intervention de l'arbitre Mohamed Lahyani, venu en aide en plain match à Nick Kyrgios, le futur adversaire de Roger Federer à l'US Open.

Le Maître lui-même a commenté l'affaire, montrant sa désapprobation.

Le Bâlois a estimé qu'un arbitre ne pouvait "pas descendre parler comme ça", après que le Suédois Mohamed Lahyani s'est posté en plein match devant Nick Kyrgios pour s'adresser à l'Australien au deuxième tour de l'US Open, jeudi à New York.

"Ce n'est pas le rôle d'un arbitre de descendre de sa chaise. En tant qu'arbitre, vous prenez des décisions depuis votre chaise, que ça vous plaise ou non. Mais vous ne descendez pas parler comme ça", a tranché Federer, interrogé en conférence de presse après sa qualification pour le troisième tour.

"Je ne sais pas ce qu'il a dit. Ce qu'il a dit ne m'intéresse pas. Ce n'était pas simplement: 'Comment te sens-tu ? Oh, je ne me sens pas très bien.' Et il remonte sur sa chaise. Il est resté là trop longtemps", a insisté l'homme aux vingt titres en Grand Chelem.

"C'est une conversation. Une conversation peut changer votre état d'esprit. Que ce soit avec un kiné, un médecin ou un arbitre. C'est pour ça que ça ne se reproduira plus", a asséné l'ex-no 1 mondial.

Sur le court 17, Kyrgios était mené d'un set et d'un break (6-4 3-0) par le Français Pierre-Hugues Herbert quand l'arbitre a profité d'un changement de côté pour descendre de sa chaise et venir s'adresser en tête-à-tête à l'Australien. "Je veux t'aider. Je vois tes matches et tu es quelqu'un de formidable pour ce sport. Ce n'est pas toi, je le sais", l'entend-on lui dire.

Quelques jeux plus tard, Kyrgios débreakait Herbert et finissait par remporter le second set au jeu décisif (8/6). Puis il empochait les deux manches suivantes pour s'imposer en quatre sets.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS