Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Federer a refait le plein d'énergie

Après trois semaines de pause, Roger Federer est de retour aux affaires à l'occasion du tournoi de Shanghaï. Le no 3 mondial vise encore de grands objectifs d'ici la fin de la saison.

Les spectateurs rassemblés autour du court no 5 ont pu se persuader dimanche après-midi qu'il faudra compter avec Roger Federer. Le Bâlois a livré un entraînement intensif avec Leonardo Mayer, qu'il avait éliminé avec difficulté l'année dernière pour son entrée dans le tournoi chinois. Les applaudissements n'ont pas manqué pour saluer les gestes du vainqueur de l'an dernier. Quelques minutes plur tard, Federer a confirmé qu'il avait bien récupéré: "Nous avons eu de belles vacances, ensuite je me suis entraîné dur une semaine à Dubai où la température est montée jusqu'à 37 degrés. Puis, je suis arrivé tôt à Shanghaï et je suis prêt." Son premier adversaire est le qualifié espagnol Albert Ramos Vinolas, qui a éliminé l'Américain Sam Querrey au 1er tour en trois sets.

Federer avait mérité sa pause. Il avait laissé beaucoup d'énergie lors de sa victoire dans le tournoi de Cincinnati et pour son accession à la finale de l'US Open, avant de jouer quelques jours après le barrage de Coupe Davis contre les Pays-Bas. A Genève, il avait disputé en un peu moins de 48 heures 11 sets et avait pris une part prépondérante au maintien avec ses deux succès en simple. "Après, cela a fait du bien de se retrouver loin de tout, les fans, les médias, les sponsors et j'en passe."

Même si contrairement à l'an passé, la finale de la Coupe Davis n'est plus d'actualité, après Shanghaï, il restera trois grands objectifs avec les Swiss Indoors à Bâle, Paris-Bercy et le Masters. Comme toujours, Federer place la barre très haut. "J'aimerais gagner quelques tournois mais les autres joueurs de pointe aussi." Deux de ses quatre derniers rendez-vous le tiennent particulièrement à coeur, dans une période qui est traditionnellement un deuxième printemps pour lui: "A Shanghaï et à Bâle, je dois défendre mes titres." Pour les deux autres tournois, les souvenirs récents sont moins bons: "A Paris-Bercy, je serais heureux que ça marche une fois pour moi. Ces dernières années, ce fut un tournoi difficile. Et à Londres, j'aimerais bien au minimum atteindre les demi-finales après la déception de l'an dernier où je n'avais pas pu disputer la finale en raison d'une blessure. "

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.