Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roger Federer (no 2) affrontera le Belge Steve Darcis (ATP 66) jeudi au 2e tour de l'US Open. Les deux trentenaires livreront leur premier duel sur le circuit.

"Je le connais très peu. Je ne suis même pas sûr que nous nous soyons déjà entraînés ensemble", lâchait d'ailleurs Roger Federer (34 ans) mardi en fin d'après-midi en conférence de presse. "Et je ne sais pas quels résultats il a obtenus ces derniers temps. Je devrai contrôler tout cela", poursuivait le Bâlois.

Steve Darcis (31 ans) n'a pas franchement brillé depuis le début de la saison, avec deux places de quart de finaliste - à Montpellier et à Bastad - comme meilleurs résultats sur l'ATP Tour. Le Liégeois n'a qui plus est pas abordé cette ultime levée du Grand Chelem dans les meilleures dispositions, puisqu'il a été contraint de jeter l'éponge la semaine dernière à Winston-Salem dans son 1er tour après s'être bloqué le dos à l'échauffement. Mais mardi, c'est lui qui a profité de l'abandon de Marcos Baghdatis (ATP 51), touché à un mollet.

Roger Federer sait cependant parfaitement à quoi s'attendre avec Steve Darcis. "Il possède un excellent revers à une main et, comme moi, aime beaucoup jouer un tennis varié. Je me rappelle bien de sa victoire fêtée face à Rafael Nadal à Wimbledon" (réd: au 1er tour en 2013), soulignait-il.

L'homme aux 17 titres du Grand Chelem était par ailleurs soulagé après son entrée en matière convaincante. "J'étais confiant au cours des jours précédents. Mais j'ai tout à coup eu des doutes concernant mon 1er tour face à Leonardo Mayer, et même concernant tout ce tournoi. J'avais eu beaucoup de chance dans notre premier affrontement à Shanghaï l'automne dernier (réd: il avait écarté cinq balles de match), et Mayer m'avait également laissé une excellente impression jeudi dernier lorsque nous nous étions entraînés ensemble", soulignait-il.

"J'ai vraiment joué de manière libérée compte tenu des circonstances. J'étais totalement relâché après avoir signé le break dans le troisième set", poursuivait Roger Federer, qui s'est imposé 6-1 6-2 6-2 face à l'Argentin. "Maintenant que je suis rentré dans le tournoi, je sais à quoi m'attendre. Je suis en forme physiquement. J'ai accumulé la confiance à Cincinnati (réd: où il a conquis le titre). Ma préparation fut parfaite: je me suis suffisamment reposé, je me suis suffisamment entraîné, et j'ai joué assez de matches. Tous les voyants sont au vert", assurait-il.

ATS